Startseite | Gemeinsame Startseite | Publizieren! | Feature Archiv | Newswire Archiv | Trasharchiv


Über Indymedia.ch/de
Indymedia-Café
Editorial Policy / Moderationskriterien
Über Sprache sprechen - Sexismus in der Sprache
Wie kann ich auf Indymedia.ch publizieren / Allgemeines zu Medienaktivismus
Kontakt
Wiki
Mailingliste
Medienaktivismus
Gedanken zu Provos & Fakes
Links









 
www.indymedia.org

Projekte
print
radio
satellite tv
video

Afrika
ambazonia
canarias
estrecho / madiaq
kenya
nigeria
south africa

Kanada
london, ontario
maritimes
montreal
ontario
ottawa
quebec
thunder bay
vancouver
victoria
windsor

Ostasien
burma
jakarta
japan
korea
manila
qc
saint-petersburg

Europa
abruzzo
alacant
andorra
antwerpen
armenia
athens
österreich
barcelona
belarus
belgium
belgrade
bristol
brussels
bulgaria
kalabrien
croatia
cyprus
emilia-romagna
estrecho / madiaq
euskal herria
galiza
deutschland
grenoble
hungary
ireland
istanbul
italy
la plana
liege
liguria
lille
linksunten
lombardia
london
madrid
malta
marseille
nantes
napoli
netherlands
nice
northern england
norway
nottingham
oost-vlaanderen
paris/île-de-france
patras
piemonte
poland
portugal
roma
romania
russia
sardinien
schottland
sverige
switzerland
thorn
toscana
toulouse
ukraine
großbritannien
valencia

Lateinamerika
argentina
bolivia
chiapas
chile
chile sur
brasilien
sucre
colombia
ecuador
mexico
peru
puerto rico
qollasuyu
rosario
santiago
tijuana
uruguay
valparaiso
venezuela

Ozeanien
aotearoa
brisbane
burma
darwin
jakarta
manila
melbourne
perth
qc
sydney

Südasien
india
mumbai

Vereinigte Staaten
arizona
arkansas
asheville
atlanta
austin
austin
baltimore
big muddy
binghamton
boston
buffalo
charlottesville
chicago
cleveland
colorado
columbus
dc
hawaii
houston
hudson mohawk
kansas city
la
madison
maine
miami
michigan
milwaukee
minneapolis/st. paul
new hampshire
new jersey
new mexico
new orleans
north carolina
north texas
nyc
oklahoma
philadelphia
pittsburgh
portland
richmond
rochester
rogue valley
saint louis
san diego
san francisco
san francisco bay area
santa barbara
santa cruz, ca
sarasota
seattle
tampa bay
tennessee
united states
urbana-champaign
vermont
western mass
worcester

Westasien
armenia
beirut
israel
palestine

Themen
biotech

Intern
fbi/legal updates
mailing lists
process & imc docs
tech
volunteer
 
 :: L’effondrement international de la social-démocratie ::
 Themen | Anti-Kapitalismus/Globalisierung 17-03-2017 04:19
AutorIn : cyrnea
Les résultats des élections aux Pays Bas marquent une nouvelle étape dans l’effondrement de la social-démocratie européenne. Celle-ci suit à l’échelle du sous-continent la voie ouverte par le Pasok en Grèce.


Les yeux rivés sur la potentielle poussée de l’extrême droite, les médias bourgeois sont presque tous passés à côté du principal résultat des élections néerlandaise. La faillite des travaillistes. Ils divisent leur score par 4, passent de 38 sièges et 24,8 % à 9 sièges et 5,7 %.

Cette déconfiture s’inscrit plus largement dans celle de la coalition sortante. Les travaillistes dirigeaient le pays conjointement avec la droite conservatrice. Celle ci se maintien en première position mais perd aussi des voix. Elle passe de 41 sièges et 26,5 % à 33 sièges et 21,3 %.
Les deux partis coalisés, qui avait réunis ensemble près de la moitié des suffrages, n’en comptent plus qu’un quart.

C’est le résultat d’une violente politique d’austérité menés par cette coalition. Citons notamment le recul de l’âge de départ à la retraite, qui passera à 67 ans dans quelques années. Une loi de plafonnement des indemnités de licenciement. Des mesures pour précariser les emplois, qui ont incités les entreprises à multiplier leurs recrutements en CDD au détriment du CDI. Le cocktail classique.
C’est toute la social-démocratie européenne qui s’écroule.

Parmi les précurseurs, le PASOK. Le parti grec à connu une chute encore plus spectaculaire que les néerlandais. Il est passé en quelques années de 44% à autour de 5, soit une division par près de 9 de son score électoral. Cet effondrement à coïncidé avec sa participation à un gouvernement d’union nationale avec la droite (ND) et un petit parti d’extrême droite (LAOS) visant à mettre en œuvre une politique d’austérité violente.

C’est aussi le cas du parti travailliste irlandais. Lui aussi partie prenante d’une coalition avec la droite jusqu’en février 2016, il passe de 19,4 % à 6,6 % .
En Allemagne le SPD avait obtenu 40,9 % aux législatives de 1998. Leur score est tombé à 25 % en 2013. Ils se sont ensuite allié avec la droite.
En Espagne, le PSOE est arrivé deuxième des dernières élections, mais avec 22 % des voix, il réalise l’un des plus faibles résultats de son histoire. La France s’inscrit à priori dans cette tendance.

Il est loin le temps, entre 1997 et 2002, ou la social-démocratie comptait jusqu’à douze gouvernements dans l’Union européenne (UE). C’est que la crise est passée par là. Or, si on résume le projet social-démocrate il s’appuie sur 3 piliers:
1. Renforcer l’intégration capitaliste européenne. ( Euro, plus de fédéralisme, investissement européens.)
2. Accompagner les mesures d’ajustements structurels (privatisations, précarité, bas salaires, coupe des retraites, de la sécu, du chômage).
3. Mettre en place quelques mesures sociales minimales contre « la grande pauvreté ». Afin de limiter les risques d’explosion sociale.
On retrouve ce schéma ailleurs qu’en Europe. C’était aussi la ligne politique du PT brésilien 1) ou encore de l’administration Obama.


la fin :  http://www.19h17.info/2017/03/16/social-democratie-leffondrement/
 :: 7 Inhaltliche Ergänzungen : > Ergänze diesen Artikel (.onion )
  En FRANCE..et en SUISSE.
17.03.2017 14:26  
Si tout continue comme maintenant, le candidat socialiste Benoit HAMON va se retrouver avec un score minable et le grand gagnant sera le banquier MACRON et sa posture "moderniste"... Sur le blog de Gérard FILOCHE est publiée une liste de 300 élus socialistes qui appellent ouvertement à voter pour MACRON. Manuel VALLS se charge d'attaquer HAMON "trop sectaire" et "trop de gauche archaïque"...

C'est normal, la pas-sociale démocratie fait son OUTING, ils avouent qu'ils sont de droite !!!

En SUISSE ils sont plus malins, ils restent minoritaires pour éviter d'être démasqués, ce qui leur permets d'entraver la naissance d'une vraie gauche de combat. Les sociaux traitres de l'USS "très très zattachés à la PAIX du TRAVAIL" participent à cette mystification.


AutorIn: Commentateur
  .
17.03.2017 16:25  
Les illusions gauchistes : croire qu'il y a gauche et droite !


AutorIn: .
  Illusions nihilistes
17.03.2017 17:43  
Les illusions du nihiliste consistent à croire qu'il fait partie d'une minuscule élite qui, du haut de sa gigantesque intelligence, ne voit à ses pieds, que de minuscules aliénés...
La version la plus rigolote de cette emphase grotesque est l'antispécisme...


AutorIn: Anti
  donc
17.03.2017 19:56  
Les nihilistes ne sont pas sur internet et ne perdent pas leur temps dessus


AutorIn: savoir
  Mais non...
17.03.2017 21:48  
Les nihilistes sont des TRISTES qui vendent leur morgue comme les putes vendent leurs corps... Mais comme ils ne trouvent pas beaucoup de clients ils finissent par se donner à internet comme sainte THERESE se donnait à dieu...


AutorIn: Expert
  (antiputophobie )
18.03.2017 20:30  
Fuck le discours des experts ! !


AutorIn: (antiputophobe )
  CIORAN
20.03.2017 15:01  
Je paraphrasais CIORAN qui disait que les philosophes blasés vendent leur amertume comme les prostituées vendent leur corps (in: Précis de décomposition- ann. "philosophie et prostitution")... Il disait ça après avoir dit beaucoup de LOUANGES, voire trop, au sujet de la prostitution...
Sur ce sujet je préfère d'ailleurs la chanson magnifique de Léonard COHEN "Sisters of mercy" (you tube, concert du 12-07-2008 avec le solo d'ARCHILLAUD de Javier MAS).
Merci de m'avoir donné l'occase de préciser ma pensée...
EXPERT


AutorIn: Anti-ignares
GNU Free Documentation License 1.2 Sämtlicher Inhalt auf Indymedia Deutschschweiz ist verfügbar unter der Creative Commons Attribution-ShareAlike 2.0 Germany.
Für sämtlichen Inhalt der jeweiligen Beiträge unter Indymedia Schweiz und Indymedia Deutschschweiz sind nur die jeweiligen AutorInnen verantwortlich!
Indymedia Schweiz läuft mit MIR 1.1
Use GNU!