| Web: http://www.partageinternational.org
Copenhague : on ne répare pas un système foutu
  Theme(s) Anticapitalisme / Antiglobalisation - Écologie -  
  12-12-2009 23:00
Auteur : ((i))
 
 
  Devenir vert! Pour ceux et celles qui auraient réussi à assourdir un peu le vacarme des médias et l'ignoreraient encore, à partir du 7 Décembre se déroulera le sommet de Copenhague sur le climat.
Après le grand cirque du G20 contre la crise économique, où les beaux effets d'annonces (il n'y aurait plus de paradis fiscaux sur terre) ont eu du mal à cacher la mort d'un manifestant, un nouveau temps fort arrive. Propagandé partout par médias et politiques de tout bord comme l'espoir de notre monde face aux cris d'alarme de scientifiques qui hurlent pourtant depuis des années, ce sommet a bien du mal à cacher l'échec qu'il prépare et l'hypocrisie de son discours.

Suivez les nouvelles avec les dépêches sur indymedia danemark avec ses timelines (en):
Timeline du 12/12
Traduction en de Motkraft.net par Cop15 Timelines
Tarduction en de Modkraft.dk par Cop15 Timelines

 
     
  Échec parce qu'il s'agit avant tout dans cette histoire d'accompagner le capitalisme (pourtant intrinsèquement anti-écologique) dans une mutation qui lui est nécessaire, contre la crise énergétique de la fin du pétrole (et pas seulement trouver quel vert mettre sur son logo), tout en faisant bonne figure auprès des populations inquiètes. Échec parce que concrètement les politiques continuent avec leur discours de développement durable (lisez les écrits du maire de Nantes ou de Mr Dantec, élu vert à Nantes Métropole) quand le problème est bien de vouloir croître sans arrêt alors que les ressources ne sont pas infinies, qu'il ne s'agit pas de remplacer du charbon par du nucléaire, de capter toute la lumière du soleil pour des industries polluante, ou de mettre en place un taxe carbone ou un marché du CO2 qui ferait payer la dette aux pays pauvres. Hypocrisie parce que le seul discours des médias et politiques que l'on entend est celui de la culpabilisation individuelle, là ou c'est bien l'industrie et la logique de l'économie à tout va, porté par ces mêmes personnes (comme un projet d'aéroport et d'urbanisation galopante) qui polluent réellement, discours qui préfigurent une fascisation du rapport à l'écologie de la part des autorités.

Ce n'est pas parce que cette question sert aux autorités et aux médias d'arbre pour cacher la forêt de la crise économique et sociale que ses enjeux ne sont pas réels. C'est pourquoi la mobilisation s'organise contre ce sommet depuis longtemps. Le Camp Action Climat qui eu lieu à Notre-Dame-des-Landes contre le projet d'aéroport que veulent les mêmes qui se rendent officiellement à Copenhague (les dirigeants de Nantes Métropole ne craignent pas les incohérences), n'en était qu'une étape. Bien d'autres choses se préparent, et nous tacherons de suivre un peu.


Actus et infos pratiques sur Copenhague :

Caravane de Genève à Copenhague

Analyse :

Liens :
 
     
 
> Devenir vert!
Devenir vert!
> Social War
Social War
 
  > Ajouter un commentaire  
   
> Ajouter une traduction à cet article
> Télécharger l'article au format .PDF
> Envoyer cet article par e-mail
    Inaction 2009-12-30 13:30    
  Comme vous le verrez, Maitreya ne tardera pas à appeler l'attention de l'homme sur ce problème urgent. Il mettra l'humanité face à une alternative : d'un côté, les résultats bénéfiques d'une action immédiate, de l'autre, la destruction qui s'ensuivrait si l'inaction, totale ou partielle, devait l'emporter. Ainsi, c'est à l'homme seul qu'il appartient de décider.
 
  Nina  
  > Ajouter un commentaire  
 
Prends l'information en mains
>> Archives newswire <<