| Web: http://partage-le.com/2017/03/je-hais-mon-epoque-de-toutes-mes-forces-par-antoine-de-saint-exupery/
Rouvrir la question révolutionnaire en période électorale
  Theme(s) Anticapitalisme / Antiglobalisation - Médias / Netactivisme -  
  26-03-2017 15:21
Auteur : contre la mascarade électorale
 
 
  Ici et maintenant : Appel à rouvrir la question révolutionnaire en période électorale  
     
  Texte issu de la dernière réunion contre la mascarade électorale.

Il y aurait des élections présidentielles…
On nous dit que notre sort pour les 5 prochaines années va se régler sur deux week-end de la fin avril et du début mai 2017. Depuis la rentrée de septembre 2016, l’échéance prochaine des élections accapare à peu près toutes les énergies sur la scène politique française, asphyxiant presque toute autre forme d’organisation et de lutte. On nous refait le coup : « une chance de rebattre les cartes », « de changer la donne ». Mais cette fois, le FN a réussi à s’imposer comme l’acteur principal, et c’est un spectacle particulièrement pitoyable et ridicule que nous infligent tous ces candidats qui miment le sérieux et s’agitent d’autant plus vigoureusement que leur crédibilité est sur le point de s’effondrer. Il est plus que jamais visible que les légères nuances entre leurs différentes idéologies sont au fond bien dérisoires et qu’aucun de leurs programmes ne peut plus prétendre changer en mieux quoi que ce soit, même de minime, au cours infernal des choses.
Après 5 ans de gouvernement, les tentatives d’expulsion ratées de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, les meurtres d’Amine Bentounsi, de Rémi Fraisse, d’Adama Traoré et d’autres, le viol dit « accidentel » de Théo ; après l’état d’urgence éternel, les perquisitions et les assignations à résidence, après l’imposition forcée de la loi “Travaille !”, le PS a montré une fois de plus que la social-démocratie jouera toujours la carte de la répression face à tout ce qui remet en cause l’ordre actuel des choses. Et ce n’est pas une remise à jour de la technocratie « ni gauche ni droite » à la Macron qui bouleversera cette vérité historique.
De son côté, la “vraie gauche” s’obstine à ne pas voir que l’exemple de Syriza en Grèce démontre que toute tentative d’application d’un programme de lutte contre l’austérité généralisée est condamnée à l’échec lorsqu’elle se ne s’appuie pas sur des mouvements sociaux forts. De plus, en se fourvoyant dans d’obscures alliances avec la Russie de Poutine, il semble que celui qui a voulu récupérer le mouvement « dégagiste » ait simplement oublié de dégager lui-même.
Le Front National offre quant à lui son éternelle réponse autoritaire à l’angoisse largement partagée que suscite la crise économique et politique. C’est le parti de l’ordre brutal de l’État, de la toute-puissance de la police, du racisme et de la xénophobie, de la défense des valeurs traditionnelles d’une France réactionnaire et de la sauvegarde de la patrie en danger. Mais si le FN s’est tant renforcé ces dernières années, c’est d’abord parce que tout le champ politique s’est déplacé vers ses thématiques, jouant la carte de la sécurité avant tout, sans plus chercher à construire de perspectives d’émancipation et de solidarité. Ceux qui appellent maintenant avec impuissance à s’opposer à lui dans une sorte de front républicain et démocratique sont ceux-là même qui ont préparé le terrain pour sa venue au pouvoir. Ce sont les mêmes qui sont plus prompts à accuser les émeutier-e-s révolté-e-s après le viol de Théo de “faire monter le FN” qu’à combattre le FN là où il est déjà : dans les rangs d’une police raciste qui tue et viole en toute impunité.

La rue, seule réponse au FN et au chantage républicain
Pourtant, si le constat de la montée en puissance du FN et la perspective de son accès au pouvoir nous révulsent, nous refusons le chantage qui consiste à voir dans les autres candidats un quelconque espoir : le champ de la politique classique est en crise, et rien de ce qui pourra en sortir n’aura jamais plus le goût de la victoire. Dans un contexte d’état d’urgence où la police tend à devenir une force autonome, une milice dont les crimes racistes se multiplient, où les manifestations sont interdites et les mouvements sociaux réprimés comme jamais, la mascarade des élections présidentielles est une étape importante dans la tentative de refermer la possibilité révolutionnaire que la situation appelle de toutes parts. En nous donnant l’illusion de pouvoir décider, il s’agit finalement de circonscrire toute action politique dans l’impuissance d’un geste individuel et sporadique, incapable de remettre en cause un système morbide à la reproduction duquel il participe.
Qu’il soit bien clair que la question des « consignes de vote » n’est pas la nôtre, pas plus que celle d’un appel à l’abstention. Nous préférons nous appuyer sur les mouvements de lutte et de résistance qui se sont construits ces dernières années.
Nous pensons plutôt qu’il est grand temps de reprendre l’offensive, et de nous organiser pour devenir réellement ingouvernables. Nous considérons l’acte du vote comme individuel, et individualisant : nous le dénonçons lorsqu’il vient concurrencer et refermer cette réinvention de la politique au quotidien et les perspectives qu’elle porte en germe. Loin de nous en contenter, nous préférons prolonger ces expériences, en ce qu’elles nous permettent d’entrevoir ce qui seul pourrait venir mettre un terme à la domination capitaliste, au racisme et au patriarcat : une révolution sociale, populaire, portée par la base et où chacun-e serait amené-e à reprendre en main sa vie et la politique.

Mouvements de masse et aspirations révolutionnaires
À Rennes, une force politique nouvelle et autonome s’est affirmée au travers d’assemblées ouvertes et populaires, où l’auto-organisation comme perspective et comme moyen a permis de s’opposer vigoureusement à la loi “Travaille !” et aux menaces d’expulsion de la ZAD, aussi bien que de manifester en soutien aux migrant-e-s ou contre les violences policières à l’encontre des quartiers populaires et des mouvements sociaux.
Son atout réside d’abord dans son fourmillement et sa diversité : en associant syndicalistes, chômeur-euse-s, précaires, ou étudiant-e-s, elle multiplie les moyens d’actions comme les possibilités d’être rejointe. Que ce soit par les occupations de l’université, de places ou à la Maison du Peuple, la création d’une radio pirate capable de diffuser les énoncés du mouvement sur toute la ville, les cantines populaires qui viennent nourrir les grévistes et les manifestant-e-s, les médic-teams et les groupes anti-répression qui, avec le cortège de tête, ont rendu possible de tenir la rue face à la police et de multiplier les blocages, ou encore les assemblées massives et ouvertes qui ont permis au plus grand nombre de se réapproprier la pensée stratégique de la situation en portant des discours politiques forts contre la dissociation, la récupération politique et sur la nécessité d’une auto-défense populaire.
La reprise en main de la politique par la base, ici et maintenant, a réussi à construire des mouvements puissants et créatifs tout en réinventant de nouvelles façons d’habiter la ville, de décider ensemble, de transformer le quotidien et de prendre soin les un-e-s des autres.
Nous avons encore en mémoire la transformation de la ville par le mouvement. Sur la place Sainte-Anne, à proximité de la Maison du Peuple, tags et banderoles ont fleuri, tandis que les rues étaient remplies de camarades. La ville avait cessé de fonctionner uniquement comme espace sécuritaire et marchand : les patrouilles de police se sont faites pour un temps plus discrètes, les commerçants réactionnaires tremblaient, les banques étaient fermées et les caméras de vidéo-surveillance hors-service. Et malgré la répression féroce à laquelle nous avons dû faire face, à ce moment-là, la perspective concrète d’un autre usage du monde et de la ville nous est apparue.
Comme partout en France, nous appelons à ce que se retrouvent et s’organisent sur Rennes toutes celles et ceux qui ne se satisfont plus de ce système et voient dans la séquence à venir une opportunité d’affirmation/construction révolutionnaire. Organisons-nous dès à présent pour réaffirmer la possibilité d’une pratique politique autre, et nous préparer à faire exister, dès le soir du premier tour des élections présidentielles, des espaces de construction politique larges et offensifs. Nous appelons à la multiplication de l’agitation et des initiatives rebelles dans tous les secteurs de la société, à la composition et à la réflexion. De nombreuses luttes et grèves ont lieu en ce moment : nous appelons leurs acteurs et actrices à se retrouver et à se coordonner pour les faire entrer en résonance. Au pouvoir centralisé d’un État fondamentalement anti-social, autoritaire et raciste, nous opposons la brûlante actualité d’une histoire oubliée, celle qui parle d’autogestion, de révolution, de conseils ouvriers et de communes, et que l’on a vu se réactiver lors des révolutions arabes et des occupations de place en Grèce, en Espagne ou en Ukraine. Nous devinons là les processus seuls à même de destituer le pouvoir en lui ôtant toute prise sur nos vies.
 
     
   
  > Ajouter un commentaire  
   
> Ajouter une traduction à cet article
> Télécharger l'article au format .PDF
> Envoyer cet article par e-mail
    Pas de soucis. 2017-03-27 08:09    
  En ce qui concerne les "printemps arabes" et la gesticulation "pro européenne" en UKRAINE, j'aurais tendance à y voir des CONTRE-MODELES.

Les tunisiens et les égyptiens se sont fait niquer par les islamistes, ce qu'ils auraient dû prévoir...
Les ukrainiens se sont fait berner par des milliardaires ploutocrates, des oligarques à la tête d'armées privées, des Porochenko et autres Kolomoïsky, des miliciens bandéristes, et, bien-sûr le Patriarcat de KIEV...

Je serais plus optimiste en FRANCE...

Le candidat du "système" va vraisemblablement gagner (MACRON)
Mais les élections législative vont déboucher sur un bastringue intéressant (et puant) avec des majorités fragiles et un renforcement inquiétant du FN, peut-être une fin de l'hégémonie du PS-écolos...

On verra si cela ouvre des brèches favorables aux mobilisations.
 
  Anti naïfs-confus  
    Préparer la paix...ou la GUERRE ! 2017-03-27 12:49    
  Il faut faire attention à ce qu'on raconte... Mélenchon est un réformiste un peu débile et ses options écolos-extrémistes aboutiraient à un plan d'austérité pire que celui de FILLON, vu que la "règle verte" est une foutaise obsolète depuis le néolithique...

Par contre, il a raison de vouloir faire sortir son pays de l'OTAN et de ne pas participer à l'hystérie belliciste. Un secteur du grand capital veut sortir de la crise générale en multipliant les guerres et une guerre mondiale serait providentielle pour rebooster le capital financier mondial...

Il a raison aussi de ne pas participer à la personnalisation outrancière et aux attaques ad hominem contre les méchants leaders qui ne plaisent pas à l'impérialisme dominant.

NB: le budget militaire de la Fédération de RUSSIE est inférieur à celui de la Grande Bretagne et de l'ARABIE SAOUDITE...Donc le MECHANT POUTINE ne prépare aucune guerre, il fout le fric dans des grands travaux ( GROZNY, PONTS de KERTCH...).
 
  Pacifiste  
    22 avril 2017-03-27 17:25    
  La révolution, la vraie, paraît lointaine, à cause des discours crétins de la petite bourgeoisie décomposée et de la multiplication des zozoriginaux (antispécistes, sauveurs de planète, tireurs au sort de constituante, lapideurs de femmes voilées...etc...).

Par contre, en France, la lutte des classes se manifeste ouvertement et déborde assez facilement le cadre des limites fixées par l'abjecte-exécrable-répugnante CES (confédération européenne des syndicats).

A l'appel d'une série d'usines en lutte, une manifestation aura lieu, le 22 avril, 14h, place de la république à Paris...

Lire: articles sur les sites "tendance claire du NPA" ou "BELLACIAO (FR)", entre autres.
 
  Lutdek  
    Vous reprendrez bien un petit verre d'illusions ?… 2017-03-28 08:15    
  Ce texte nous ressort une fois de plus l’illusion qu’il y aurait une « vraie Gauche » qui se tromperait, ou quelque chose du même acabit. La Gauche, c’est le Capital, point-barre, elle agit dans les limites des besoins de sa classe d’origine, et sa première raison d’être, c’est d’encadrer les luttes des exploités ! C’est valable d’ailleurs pour le PCF - organe officieux le Grand Soir - et le NPA, qui sont eux aussi des émanations de l’Etat et par conséquent de la bourgeoisie !

Du reste, pourquoi la perspective de l’accès au pouvoir du FN devrait-elle nous révulser plus que celle de n’importe quelle autre fraction bourgeoise ? Le FN est simplement incompétent pour encadrer la lutte de classe, mais pour le reste les programmes des autres candidats auront exactement le même effet ! Il n’y a pas trop le choix pour la bourgeoisie partout dans le monde : il faut faire payer la crise à la classe ouvrière, d’une façon ou d’une autre…

Si la perspective de lutte suivant ce texte, c’est la ZAD et quelques « assemblées ouvertes et populaires », on n’est pas bien parti ! Il n’y a jamais eu de réelle opposition à la loi El-Khomri, qui a été une très belle provocation de la bourgeoisie pour désorienter encore un peu plus la classe ouvrière dans une situation incompréhensible pour elle pour le moment. Les derniers mouvements de la classe ouvrière dans le monde ont pris la forme de rassemblements de rues, pour se regrouper et discuter de ce qu’on doit faire. C’est là la perspective pour le moment, et ce n’est certainement pas pendant l’énorme battage médiatique et idéologique des élections que ça peut se faire !

Quelle est la perspective politique de « tenir la rue face à la police » (ce que la police adore ! C’est son terrain de jeu préféré !) ou de « multiplier les blocages » exactement ? Des « assemblées massives et ouvertes »? Où ça ? Pour faire quoi ? De tout ce que dit le texte, il ressort deux choses : il faudrait que celui ou ceux qui l’ont écrit changent de lunettes, et de la liste des participants à ces « assemblées » on ne peut que tirer la conclusion que la classe ouvrière en activité en était TOTALEMENT ABSENTE. Qu’il y ait eu quelques assemblées à Rennes, peut-être, pourquoi pas ? Ailleurs, il ne s’est RIEN passé ! Il faudrait sortir du petit cercle de ses copains et de son quartier, quand même : la lutte de classe, c’est MONDIALEMENT que ça se passe !

Un dernier point : la manif du 22 avril, c’est un cortège syndical et rien d’autre. Perspectives ouvertes par la chose : aucune.
 
  Vieux Sympathisant de la GC Internationaliste  
    ... 2017-03-28 10:13    
  Sur Mélenchon, c'est un crétin qui ne veut pas sortir de l'OTAN, qui était pour la guerre contre la Libye, contre les grèves, etc. Voir sur  http://mai68.org/

Quand au marxisme, il a eu sa chance et chaque fois qu'il est arrivé au pouvoir, il l'a bâclée. Cela n'a rien d'étonnant quand nous voyons qu'il lutte contre un outil à la place de lutter contre un ennemi. En effet, le capitalisme n'est rien de plus que l'outil économique de notre mode de vie, la civilisation industrielle. De là. n'importe quelle personne sensée comprend que l'ennemi est la civilisation industrielle.

Nous retrouvons cette contradiction chez Marx. Dans "La question juive" il arrive à la conclusion qu'il faut se débarrasser de l'argent, mais est incapable de discerner que cela implique de se débarrasser de la civilisation. Il n'y a donc rien d'étonnant à ce que le reste de son oeuvre soit à l'image de cette contradiction: une logue dissertation sans objet véritable qui réduit l'être humain à n'être que producteur et consommateur, dissertation qui n'aboutit qu'à vouloir changer le mode de distribution mais qui est incapable d'adresser le fond du problème, notre concept expansionniste de civilisation qui rend toutes les formes d'exploitation du vivant et du non-vivant possible.
 
  déculture à sion  
    Formes... 2017-03-28 13:14    
  La révolution communiste est mondiale. C'est vrai ! Mais malheureusement pour les PURISTES elle prend des formes nationales...
C'est écrit en toutes lettres dans le "MANIFESTE du PC"...

D'autre part la révolution communiste est NECESSAIREMENT précédée par la lutte des classes, phénomène permanent plus ou moins intense et donc, plus ou moins formateur pour le prolétariat...

La lutte peut prendre des formes impures. Ceux qui voteront Mélenchon, Poutou ou Artaud pour faire chier le PS ou éventuellement le détruire se trompent sûrement vu qu'une grève générale défensive organisée sans ou contre les syndicats serait 1 milliard de fois plus formatrice. Mais ils ne sont pas pour autant COUPABLES de je ne sais quelle IMPURETE condamnable.

VSGCI se fout au sommet du mont SINAI avec les tables de la LOI dans sa poche, il attends la vraie révolution vraiment mondiale... Il souhaite que cette merveille démarre simultanément dans tous les pays, le jour J à l'heure H en tenant compte des fuseaux horaires...
 
  Marxiste  
    Blague... 2017-03-28 15:50    
  Cette histoire de révolution mondiale est peut-être une blague que certains prennent au sérieux...
Je vais vous raconter comment ça va se passer en Helvétie:
Durablement et profondément crétinisés par de longues années de paix du travail, les salariés suisses vont regarder la révolution à la TV et compter les points... Les patrons feront d'énormes concessions en espérant que quelques pays restent capitalistes pour pouvoir continuer à faire du commerce et financer la paix du travail...
L' UDC fera des affiches où des moutons blancs foutront des coups de lattes aux moutons rouges, mais cette fois les partis de droite contreront cette dangereuse propagande qui insulte les conformistes en les traitant de moutons !!!
Ben ouai quoi? C'est pô parce qu'on est calmes et disciplinés qu'il faut dire qu'on est des bêtes qui se laissent tondre...
 
  Déconologue  
    contre la voyance 2017-04-06 19:58    
  le futur n'est pas écrit  
  prévision zéro  
    Des principes, oui ! De la « pureté », non ! 2017-04-08 20:06    
  La question n’a jamais été d’être « puriste » ou autre ânerie à la noix, c’est de savoir sur quels principes politiques on se place !

La IIIe Internationale a mis en avant, clairement, que la révolution ne pouvait plus se cantonner à un espace national. C’est d’ailleurs bien la contradiction qu’il y a entre une économie mondialisée - dès le début du XXe siècle - et des rapports de production enserrés dans les espaces nationaux qui montre qu’aujourd’hui la nation est trop étroite pour permettre à l’humanité de continuer à se développer. Par conséquent, les « formes nationales » sont maintenant réduites à portion congrue, et l’évolution de la conscience des exploités se fait à une échelle mondiale.

La question de la « pureté » ou de l’« impureté » des formes de luttes est complètement à côté de la question, et les seuls qui posent la question ainsi le font parce que ça leur permet d’expliquer pourquoi ils trahissent systématiquement les principes du marxisme ; est-ce que la lutte telle qu’elle se développe à un moment permet de développer l’unité de plus en plus grande des prolétaires ? Est-ce qu’elle leur permet de mieux comprendre qui ils sont, quels sont les moyens de la lutte, quels sont les buts réels de la lutte ? Ce sont les seules questions à se poser. Est-ce que voter permet de mieux comprendre tout ça ? CERTAINEMENT PAS ! C’est bien pour cela que les candidats aux élections sont tous autant des bourgeois les uns que les autres : l’isoloir porte bien son nom et il n’a d’autre but que de transformer chaque prolétaire en citoyen, isolé de ses frères de classe et par conséquent TOTALEMENT IMPUISSANT.

De toutes les façons, la révolution n’est pas une « merveille qui démarre simultanément dans tous les pays », c’est un MOUVEMENT, avec tous les éléments de fusion et de contradiction que cela signifie. Le soi-disant « marxiste » qui n’a pas donné beaucoup de preuves de ce qu’il avance devrait demander à Rosa Luxemburg ou à Lénine de lui expliquer ça, ils l’ont très bien fait… Il comprendra ainsi que le futur s’appelle grève de masse d’abord et avant tout, et que la grève de masse, c’est rarement dans un pays tout seul que ça se développe…

C’est vrai, le futur n’est pas écrit, mais l’histoire sert à essayer de le comprendre.
 
  VSGCI  
  > Ajouter un commentaire  
 
Prends l'information en mains
Text « Par un tour de passe-passe ». Entretien sur l’islamophobie
29-04-2017 00:52 - DDT21
Image Non, l’antiracisme politique n’est pas « racialiste » !
28-04-2017 23:12 - antiasciste
Text Ils ont voté, et puis après ?
28-04-2017 06:21 - Patrice Faubert
Text Bob Dylan Announces "Noble Prize" Successor
25-04-2017 03:19 - Vernon Miller
Image Ni patrie, ni patron : seule la lutte paie !
24-04-2017 22:16 - la horde
Image Brisons la spirale du repli identitaire
24-04-2017 19:09 - crisoc
Text Sécurité de l'Etat
24-04-2017 06:08 - Patrice Faubert
Text Claude Guillon et le procès en appel de Jean-Marc Rouillan
23-04-2017 16:34 - Frank
4 commentaires
Text Zapping, surfing, flashes, clips
22-04-2017 09:16 - Patrice Faubert
Text A bas le politique
21-04-2017 11:22 - Assemblée autonome, Caen, Avril 2017 assembl
1 commentaire
Text Les élections du capital et du système
20-04-2017 06:25 - Patrice Faubert
Text Syrie : A qui profite le crime ?
19-04-2017 15:48 - Uri AVNERY
Text Tariq Ramadan & CAGE, asso islamiste et pro-djihad
17-04-2017 07:40 - Carla Parisi
7 commentaires
Image Syrie-Washington : Gaz et mensonges à tous les étages
14-04-2017 22:50 - Jacques-Marie BOURGET
4 commentaires
Text Le culte de la charogne
10-04-2017 09:47 - Patrice Faubert
1 commentaire
Text CA NOUS TAPE SUR L’ANTI-SYSTÈME !!!
10-04-2017 03:19 - O . C . L Boulogne sur Mer, le 17 Mars 2017
Text Les collabos de cette société de fichage ont des noms et des
09-04-2017 23:58 - anonyme
Image De la Shoah aux Femmes en noir d’Israël
09-04-2017 22:57 - Christine Chaumeau
3 commentaires
Text Pour en finir avec l’illusion de la démocratie
09-04-2017 20:40 - * lechatnoiremeutier.noblogs.org *
Text Paraphysique du fricotage
08-04-2017 20:04 - Patrice Faubert
Text PARIS - 22 AVRIL 2017
08-04-2017 18:09 - Activiste
5 commentaires
Text Paraphysique des indymedia, préface de Jcques
07-04-2017 09:45 - Patrice Faubert
2 commentaires
Text Sur "à nos amis "
06-04-2017 06:37 - carbureblog.com/
Text Paraphysique de la réaction
05-04-2017 16:01 - Patrice Faubert
Text Communiqué des Juives et Juifs Révolutionnaires manif pales
04-04-2017 19:44 - Juives et Juifs Révolutionnaires
31 commentaires
Text Biomimétisme techno-indusytriel...
03-04-2017 06:00 - Faubert Patrice
1 commentaire
Image Féminisme décolonial et intersectionnalité
03-04-2017 04:06 - - Zones subversives
16 commentaires
Text [Suisse] L’accueil des personnes en exil devient un bizness
01-04-2017 23:13 - Collectif autonome D
1 commentaire
Text LE PROBLÈME C’EST LA FRONTIÈRE – MOBILISATION INTERNATIONALE
01-04-2017 22:59 - /
Text Crève SECURITAS
01-04-2017 21:07 - /
Text à la "Marche pour la Justice et la Dignité"
01-04-2017 18:49 - La rédaction
27 commentaires
Text Élection présidentielle et sentimentalisme
01-04-2017 18:17 - p a
Image Génération de juifs américains contre Trump et Netanyahou !
01-04-2017 17:05 - Yorgos Mitralias
Text Coquecigrues politiciennes
01-04-2017 08:09 - Patrice Faubert
2 commentaires
Image Près de 50 ans de lutte contre les inégalités
31-03-2017 10:54 - Copain
1 commentaire
Text Les vedettes spectaculaires
30-03-2017 05:32 - Patrice Faubert
Text Quels enfants sont-ils laissés à ce monde ?
29-03-2017 17:44 - bulletin Négatif
7 commentaires
Text ÉLECTIONS, PIÈGE À… ANTI-ÉLECTORALISTES !? Adresse aux révol
29-03-2017 17:20 - ecso
2 commentaires
Text ABSTENTION !
29-03-2017 05:51 - cnt - ait
14 commentaires
Text Saïd Bouamama, un sociologue au service du hijab...
29-03-2017 05:42 - Yves
21 commentaires
Image Affaire Merah : Nabil Ennasri voit un complot “islamophobe"
29-03-2017 05:32 - Ramzi Abbas
3 commentaires
Image ★ Rejeter les élections pour ne plus être gouverné-e-s
29-03-2017 05:13 - Groupe Anarchiste Puig Antich
2 commentaires
Image De l’intégration compassionnelle à l’assimilation autoritair
28-03-2017 23:37 - Saïd Bouamama
10 commentaires
Generic Les robots
28-03-2017 09:58 - Dominique
Text Paraphysique de la subversion
28-03-2017 06:22 - Patrice Faubert
Text Rouvrir la question révolutionnaire en période électorale
26-03-2017 15:21 - contre la mascarade électorale
9 commentaires
Text Au-delà démocratie directe, pour une critique libertaire
26-03-2017 14:43 - Sortir du capitalisme Une critique émancipa
1 commentaire
Text Moins de guerres , plus de guerillas
26-03-2017 14:30 - J-F
1 commentaire
Image Le mur colonial se lézarde
25-03-2017 15:21 - antifasciste a/antisioniste
Text Polope
25-03-2017 09:58 - Patrice Faubert
>> Archives newswire <<