Communiqué des Juives et Juifs Révolutionnaires manif pales
  Theme(s) Antifascisme -  
  04-04-2017 19:44
Auteur : Juives et Juifs Révolutionnaires
 
 
 
Communiqué des Juives et Juifs Révolutionnaires manif palestine du 1er Avril 2017
 
     
  Ce samedi 1er avril a lieu un rassemblement contre la politique de la France à l'égard d'Israël. À l'initiative du collectif EuroPalestine, son mot d'ordre est : « Pour la séparation du CRIF et de l'État ». Ce slogan est loin d'être un simple appel à la solidarité avec le peuple palestinien, c'est un cas d'école d'antisémitisme. Le sous-entendu est clair : le CRIF – fédération d'institutions juives françaises – aurait un pouvoir décisionnaire et l'État leur rendrait des comptes. On s'inscrit ici dans la lignée des thèses complotistes de type « Protocole des Sages de Sion » attribuant aux Juif·ve·s un pouvoir global fantasmé.



Ce mot d'ordre implique également que le soutien français à la politique de l'État d'Israël procède d'une proximité avec la minorité nationale juive, plutôt que de ses intérêts économiques et politiques à faire alliance avec le gouvernement israélien. Là encore, on projette sur cette minorité nationale un pouvoir qu'elle n'a pas. Nous sommes opposé.e.s à l'orientation majoritaire du CRIF mais nous dénonçons toute critique antisémite du CRIF.

Au-delà de ce simple slogan, certains groupes signataires de l'appel incitent eux aussi à la circonspection. On y trouve notamment le PIR, qui n'a plus à être présenté, ainsi que le Cercle des Volontaires, un média au discours confusionniste, conspirationniste et antisémite, et qui compte parmi ses responsables Bruno Drweski, un défenseur du penseur négationniste Faurisson. On peut également rappeler les antécédents du groupe EuroPalestine lui-même, précédemment proche de Dieudonné.

Si cette alliance est aujourd'hui désavouée par Olivia Zemor, la présidente d'EuroPalestine, qui a dénoncé l'antisémitisme de l'humoriste, celle-ci ne rechigne en revanche pas à accorder des interviews au Cercle des Volontaires. Nous nous interrogeons sur l'implication de personnes et de groupes comme Christine Delphy ou la France Insoumise aux côtés de telles organisations. La rhétorique complotiste constitue l'un des principaux ressorts de l'antisémitisme et nous nous inquiétons vivement de sa pervasivité au sein du discours antiraciste et anticapitaliste.

Nous déplorons également que la seule opposition vocale à ce rassemblement émane du CRIF et de la LDJ. Nous nous refusons à choisir entre la solidarité avec l'extrême-droite, juive ou non, et la complicité avec l'antisémitisme, de droite ou de gauche. Nous ne laisserons pas à l'extrême-droite l'apanage de la lutte contre la haîne anti-juive. Au lieu de ça, nous défendons une gauche radicale qui ne tergiverse pas sur l'antisémitisme. Nous combattons une logique de division qui profite directement à l'Etat et nuit à toutes les minorités



 https://www.facebook.com/Juives-et-juifs-r%C3%A9volutionnaires-795943817142066/



 https://juivesetjuifsrevolutionnaires.wordpress.com/
 
     
   
  > Ajouter un commentaire  
   
> Ajouter une traduction à cet article
> Télécharger l'article au format .PDF
> Envoyer cet article par e-mail
    Ben voyons.... 2017-04-04 22:52    
  - Le CRIJF ne représente que 33,33% des juifs de FRANCE, il s'agit de juifs sionistes qui rêvent d'exterminer ou d'expulser les palestiniens. Ils soutiennent ISRAEL de façon inconditionnelle, y compris les colons juifs intégristes belliqueux et sadiques.
- Le CRIJF a une influence directe sur les partis politiques abjects qui dominent depuis 1958 (droite dure, droite, centres et parti socialiste).
- Le CRIJF n'est pas un outil de PAIX et les pitbulls de la LDJ sont son bras armé (en FRANCE utilisé par les ministres de l'intérieur pour monter des provocations et opérations de basse police).

-En 2002, le président du CRIJF a applaudi la demie victoire de J-M LE PEN en disant "tant mieux, comme ça les arabes vont avoir la trouille et se tenir tranquilles". Donc, en plus, le CRIJF est stupide puisque 2002 et SARKOZY ministre de la flicaille annonçait plutôt les émeutes de 2005...

-Le CRIJF n'est même pas capable de combattre le vote juif pour le Front National (prévision 2017 = 30%). Il menace par contre les juifs anti sionistes ou trotskystes (UJFP...etc...).
 
  Stralopith  
    LOI SCELERATE... 2017-04-04 23:10    
  La manifestation dénoncé par cet article protestait contre une LOI SCELERATE et vraisemblablement inapplicable (non conforme aux principes supérieurs du DROIT)...

 https://legrandsoir.info/hollande-en-partant-n-oublie-pas-d-eteindre-la-lumie
 
  Stralopith  
    * 2017-04-04 23:31    
  le CRIF – fédération d'institutions juives françaises – aurait un pouvoir décisionnaire et l'État leur rendrait des comptes.

On s'inscrit ici dans la lignée des thèses complotistes de type « Protocole des Sages de Sion » attribuant aux Juif·ve·s un pouvoir global fantasmé.
 
  *  
    Nuance SVP 2017-04-05 01:08    
  INFLUENCE ne signifie pas POUVOIR...
Stralopith aurait pu écrire aussi que le PS a une influence directe sur le gouvernement, cela n'aurait choqué personne, même s'il va de soi que le MEDEF, la CPME, la FNAIM et la FNSEA ont beaucoup plus d'influence que le CRIF ou le PS...
NB: le CRIF n'aura que très peu d'influence sur Mélenchon, ils le savent, et comme ils sont mesquins ils ne l'ont pas invité à leur dîner annuel. Diner où HAMON, HOLLANDE, MACRON et VALLS se sont fait des bisous (liste non exhaustive).
AMUSANT: pour la forme, Mélenchon a protesté contre cette "exclusion" mais il paraît qu'en privé il s'est plutôt réjoui de ne pas aller se faire chier avec cet aéropage de réacs, de "crésus impitoyables et vils", de "socialistes" abjects convertis aux idées du FN (déchéance de nationalité), de journalistes-escrocs et autres sous produits abjects du capitalisme et de l'impérialisme (banquiers, patrons, agents immobiliers, marchands, prof à l'EGE ou experts en managment du boston consulting...etc...).
 
  Anti-ignares  
    communiqué 2017-04-05 01:52    
   http://ujfp.org/spip.php?article5515  
  pro-ujfp  
    A-r-é-o-p-a-g-e 2017-04-05 02:12    
  Quand on signe anti ignare, il est préférable de ne pas commettre une faute de vocabulaire courante. Aéropage niet, AREOPAGE oui.
Par contre la différence sémantique entre influence et pouvoir est correcte.
 
  Sévère Correcteur  
    . 2017-04-05 04:57    
  la sémantique des antisémites laisse froid  
  .  
    Révolutionaires ??? 2017-04-05 16:42    
  Je suppose que ces juifs révolutionnaires, auteurs de l'article, sont "révolutionnaires" au sens ukrainien du terme... Reste à savoir s'ils sont subventionnés par le magnifique IHOR VALERIOVITCH KOLOMOISKY ou par VADIM RABINOVITCH ?  
  Nostalgicz  
    accusation - complot - miroir 2017-04-05 19:02    
  Je suppose que ces "trolls révolutionnaires", commentateurices de l'article, sont "révolutionnaires" au sens russe ou fasciste du terme... Reste à savoir s'iels sont subventionné-e-s par Poutine ou par La CIA ? par les lePen ou par Soral ? par l'Iran ou par le Vatican ?  
  miroir  
    Trop c'est trop.... 2017-04-05 20:58    
  Il y a 7 milliards d'humains sur cette terre mais, si on lit certains textes sur ce site, on se laisse aller à penser qu'il y a 14 milliards d'antisémites, surtout parmi les gens de gauche et d'extrême gauche et les antiracistes...
La diffamation sioniste est RIGOLOTTE, mal construite et non crédible. Servir à la louche une telle soupe va provoquer de dangereuses indigestions et lorsqu'ils dénonceront de vrais antisémites "protocolaires de Sion" personne ne les croira, c'est l'histoire de PIERRE et le LOUP...
 
  AD NAUSEAM  
    Qui sont les « Juives et Juifs Révolutionnaires » ? 2017-04-05 22:46    
  Tout le monde a reconnu les tristes bouffons d’Hapoel, qui avaient fait semblant de disparaître (en détruisant leurs archives) pour reparaître sous un nouveau look. Mais leurs méthodes de dénigrement systématique sont restées les mêmes, et il est facile de les reconnaître à travers ce texte, car heureusement tout n’a pas disparu. Leurs ennemi-e-s sont restés les mêmes, voilà ce qu'ils écrivaient :

Antisémites, tremblez !

Nous disions à l’époque que nous ne voudrions pour rien au monde être à la place du NPA, du PCF, des Verts, du Parti de Gauche, de l’UJFP et de toute cette clique opportuniste de merde, quand les masses se soulèveront et demanderont des comptes.

Cette déclaration trouve tout son écho aujourd’hui, et les traîtres de l’UJFP devront assumer tout le mépris qu’ils méritent de la part des masses populaires juives.

Hapoel l’a toujours dit et répété : l’époque de crise générale qui s’ouvre est clairement l’époque de l’affrontement entre communisme et fascisme, entre socialisme et barbarie.
Par conséquent, à notre époque, les personnes qui n’assument pas une identité révolutionnaire terminent comme complices du fascisme. Hapoel a donc toujours faite sienne la formule de Staline, qui explique que « la social-démocratie et le fascisme sont deux frères jumeaux ».[…]

Nous disions à l’époque que nous ne voudrions pour rien au monde être à la place du NPA, du PCF, des Verts, du Parti de Gauche, de l’UJFP et de toute cette clique opportuniste de merde, quand les masses se soulèveront et demanderont des comptes.

Cette déclaration trouve tout son écho aujourd’hui, et les traîtres de l’UJFP devront assumer tout le mépris qu’ils méritent de la part des masses populaires juives.

Évidemment, nous ne nous attendons pas à voir subitement des autocritiques du NPA ou de l’UJFP, car la petite-bourgeoisie ne connaît pas la valeur de l’autocritique, qui aurait dû venir en janvier déjà. La social-démocratie « radicale » française ne s’effondre pas, elle ne fait que pourrir sur place, et son cadavre en décomposition nourrit les proto-nazis comme Dieudonné et Faurisson.

L’affaire de la librairie « Résistances » est le prototype même des tempêtes antisémites à venir, de ces crises qui vont se faire chaque fois plus régulières et plus exacerbées. Il est donc maintenant temps de l’étudier et d’en comprendre la portée ; c’est pourquoi Hapoel rappelle cette compilation, qu’il est absolument nécessaire d’assimiler.

Il est également temps de comprendre quelles sont les forces politiques capables d’analyser notre époque, de balayer la social-démocratie, et d’écraser le fascisme ; quelles sont ces forces qui se forgent et s’affermissent dans le feu des batailles contre l’opportunisme social-démocrate et les offensives politiques du fascisme.

Juif ! Juive ! La seule alternative, c’est socialisme ou barbarie ! Balaie la social-démocratie, écrase le fascisme ! L’Action Antifasciste est ton organisation !

 http://aabdx.lescigales.org/septembre2009.html
 
  On vous a vu venir  
    miroir 2017-04-05 23:42    
  La diffamation islamophobie / anti-islamophobie est GOL-RI , mal construite, mal argumentée et non crédible.

Servir à la louche une telle soupe va provoquer de dangereuses indigestions et lorsqu'ils dénonceront de vrai-e-s islamophobes personne ne les croira, c'est l'histoire de PIERRE et le LOUP...
 
  miroir  
    Votation / minarets 2017-04-06 01:38    
  Il parait que l'islamophobie n'existe pas, donc, l'initiative de l'UDC et des extrêmes droites suisses contre les MINARETS n'a jamais existé... ou plutôt, c'était donc une initiative de gauche, une offensive poutino-erdoganiste pour faire croire que l'islamophobie existe... D'ailleurs influence et pouvoir c'est la même chose et si tu refuses de te prosterner devant le CRIF c'est parce que tu crois au protocole des sages de zion... Tout cela est LUMINEUX !

Quand aux gens de gauche, extrême gauche et antiracistes, ils font tous partie d'un vaste complot antisémite alimenté par le flic sadique qui a torturé Théo pour faire croire aux abrutis influençables qu'il y a du racisme en France (où il n'y a en réalité QUE de l'antisémitisme)... VERITATIS SPLENDOR !
 
  Anti négationnistes  
    ’Hapoel 2017-04-06 04:09    
  ’Hapoel' désigne le mouvement ouvrier en hébreu (israél, états-unis, alllemagne, pologne, suisse, russie, ukraine etc )  
  ’hapoel  
    question 2017-04-06 06:38    
  Sans nier le racisme (ou les racismes), les discriminations, les oppressions...

Combien d'erreurs cachées derrière l'islamophobie ?
 
  question  
    lucidité et logique 2017-04-06 07:19    
  ni UDC (extrême droite), ni Islamistes (extrême droite), ni islamo-gauchistes, Ni famille Ramadan ...  
  logique et lucidité  
    Le Guide des « Juives et Juifs Révolutionnaires » 2017-04-06 11:24    
 
« Fêter Staline, c’est prendre parti »

En ce 21 décembre, un spectre hante le monde : le spectre de Joseph Staline.

Car le nom de Staline a un caractère quasi magique : il rend hystériques tous les capitalistes.

Staline, c’est la détermination inébranlable à se libérer de ses chaînes, c’est la pureté d’acier de la classe ouvrière, c’est la clarté du communisme.

Et Staline, c’est la hantise des fascistes, qui ne peuvent oublier ce qu’a signifié Stalingrad.

Hapoel non plus n’oublie pas ce que signifie Stalingrad pour les populations traquées par les nazis. Le sens de Stalingrad c’est : vaincre pour vivre.

Aujourd’hui donc, nous célébrons le 130ème anniversaire de la naissance de Yossif Vissarionovitch Djougachvili, plus connu sous le nom de Jospeh Staline. En effet, « l’homme d’acier » est officiellement né le 21 décembre 1879 (mais en réalité le 18 décembre 1878…).

Voici donc un court extrait de l’hommage de Mao Zedong à Joseph Staline pour son 60ème anniversaire, en décembre 1939 alors que Staline était à la tête d’une URSS se préparant pour la guerre contre le nazisme :

« Fêter Staline, ce n’est pas une formalité. Fêter Staline, c’est prendre parti pour lui, pour son oeuvre, pour la victoire du socialisme, pour la voie qu’il indique à l’humanité, c’est se déclarer pour lui comme pour un ami très cher.

Car l’immense majorité des hommes vit aujourd’hui dans les souffrances, et elle ne peut s’en affranchir qu’en suivant la voie indiquée par Staline et avec son aide. »

Voilà des marques limpides de la sincérité révolutionnaire, très loin de tout « culte de la personnalité ».

Hapoel n’a jamais caché sa confiance en la voie de Staline, et cela dès le premier jour.

Mieux encore : Hapoel affirme qu’aucunE révolutionnaire ne doit avoir honte d’assumer la voie de Staline – et encore moins parmi la minorité juive !

Car la bataille pour la libération populaire, pour le développement démocratique des cultures juives, contre l’antisémitisme et le fascisme… tout cela passe par assumer les positions révolutionnaires et émancipatrices de l’URSS de Staline !

Pour nous, le nom de Staline est un critère de vérité : c’est là qu’on voit qui veut réellement en finir avec le vieux monde, et qui pense qu’il y a une autre alternative que Auschwitz ou Stalingrad.

 http://www.hapoel.fr/2009/12/anniversaire-staline/

 http://davos.indymedia.org/itmix/2012/04/85994.shtml
 
  Stalinise à SION  
    Gainsbourg vs Ferrat : une analyse révolutionnaire 2017-04-06 13:46    
  Gainsbourg vs Ferrat : une analyse révolutionnaire des "Juives et Juifs révolutionnaires" !


Il ne faut pas confondre le grotesque et le décadent. Là est la confusion que l’on fait trop souvent au sujet de Serge Gainsbourg, mort il y a 20 ans.


Gainsbourg, dernier (vrai) poète français de la période capitaliste – Contre-Informations

Il ne faut pas confondre le grotesque et le décadent. Là est la confusion que l’on fait trop souvent au sujet de Serge Gainsbourg, mort il y a 20 ans.

Son histoire est, d’une certaine manière, typique de celle d’une personne juive ashkénaze : elle commence par l’humiliation, avec le port de l’étoile jaune et le surnom de « Ginette » par des jeunes pétris de social-darwinisme. Puis, elle se termine par une victoire culturelle incomprise et culminant dans le tourbillon de l’autodestruction.

C’est cette perspective juive askhénaze qui a notamment contribué à donner naissance au punk (avec les « ancêtres » Lou Reed, Jonathan Richman, Bob Dylan, puis avec donc Joey et Tommy Ramone, Martin Rev et Alan Vega, Nancy Spungen et Malcolm McLaren, Hilly Kristal qui a fondé le CBGB…). En France, on pourrait parler de Daniel Darc, mais la figure historique est bien entendu… Serge Gainsbourg.

Serge Gainsbourg qui, sur son pianio ultra-classique de marque Steinway, avait un portrait du grand compositeur romantique Frédéric Chopin et une photographie de la figure punk par excellence, Sid Vicious…

Lorsque Jean Ferrat est mort, nous avons évalué son oeuvre comme mièvre et sans réelle valeur culturelle en particulier. Il était engagé, c’est vrai, et Gainsbourg ne l’était pas. Mais Ferrat faisait de la variété, et n’était nullement un poète, pas ne pas dire un artiste. Gainsbourg, lui, assumait la réalité dans sa chair.

Alors, logiquement, nous opposions à l’insipide Ferrat la figure de Gainsbourg, ce qui nous a valu par exemple une réaction antisémite de la part de quelqu’un… d’extrême-gauche. C’est tout un symbole de ce qu’est le fascisme, car Gainsbourg – le juif cultivé intégré à la société française (et non « absorbé » de manière formelle comme Jean Ferrat) – est totalement insupportable aux fascistes.

Inversement, il est extrêmement populaire. N’y a-t-il pas là un paradoxe ? Les fascistes aimant les décadents, et le peuple les abhorrant, ne devrait-il pas y avoir une situation inverse ?

En fait, non, pour une raison très simple, qui est la même raison justement pour laquelle l’extrême-gauche ne parle absolument pas de Gainsbourg, même pas à l’occasion des vingt ans de sa mort… Malgré l’indéniable ferveur populaire.

Cette raison est la suivante, expliquée par Mao Zedong, et qui consiste à considérer la culture comme étant en mouvement.

« A vrai dire, les œuvres du passé ne sont pas des sources, mais des cours d’eau ; elles ont été créées avec les matériaux que les auteurs anciens ou étrangers ont puisés dans la vie du peuple de leur temps et de leur pays.

Nous devons recueillir tout ce qu’il y a de bon dans l’héritage littéraire et artistique légué par le passé, assimiler d’un esprit critique ce qu’il contient d’utile et nous en servir comme d’un exemple, lorsque nous créons des œuvres en empruntant à la vie du peuple de notre temps et de notre pays les matériaux nécessaires.

Entre avoir et ne pas avoir un tel exemple, il y a une différence : la différence qui fait que l’œuvre est élégante ou brute, raffinée ou grossière, supérieure ou inférieure et que l’exécution en est aisée ou laborieuse.

C’est pourquoi nous ne devons pas rejeter l’héritage des anciens et des étrangers ni refuser de prendre leurs œuvres pour exemples, fussent-elles féodales ou bourgeoises. Mais accepter cet héritage et le prendre en exemple ne doit jamais suppléer à notre propre activité de création, que rien ne peut remplacer.

Transposer et imiter sans aucun esprit critique les œuvres anciennes et étrangères, c’est, en littérature et en art, tomber dans le dogmatisme le plus stérile et le plus nuisible. »

Quand on comprend la portée de ces lignes, on constate aisément que Serge Gainsbourg a été un authentique artiste :

- il s’est fondé sur les oeuvres du passé ;
- il a suivi l’évolution musicale, sans jamais rester statique.

Le premier point est peu connu, en raison de la fin de la carrière de Gainsbourg, qui a donné l’image d’un décadent coupé de tout. Seulement, il s’agissait seulement d’une mise en scène. D’une mise en scène grotesque, ayant en arrière-plan la culture juive ashklénaze troublée, voire brisée par la destruction des personnes juives en Europe.

Les chansons de Gainsbourg sont, en effet – c’est le principe du cours d’eau dont parlait Mao Zedong – issues des oeuvres du passé. Voici donc quelques titres de Gainsbourg, avec à côté leur source :

Lemon Incest => Etude n°3 en mi majeur Opus 10, de Frédéric Chopin

Baby alone in Babylone => Thème du 3e mouvement de la 3e symphonie, de Brahms

My Lady Heroïne => Sur un marché persan, de Albert Ketèlbey

Initials B.B. => Symphonie (n°9) du Nouveau-Monde, 1er mouvement, de Dvořák

Jane B => Prélude en mi mineur Opus 28 n°4, de Frédéric Chopin)

Ma Lou Marilou => Sonate Appassionata Opus 57, 1er mouvement, de Beethoven

Marilou sous la neige => Pomp and circumstances Opus 39 n°1, de Elgar

Poupée de cire, poupée de son => quatrième mouvement (prestissimo) de la Sonate pour piano 1 en fa mineur op.2-1 de Beethoven

La littérature est également totalement présente dans ses chansons. Voici par exemple ce qu’on pouvait lire dans l’Humanité en 1985, qui cite Gainsbourg :

Mes premières évasions je les dois aux contes : Perrault, Grimm, Andersen, puis Kipling et Fenimore Cooper. J’ai pleuré aux dernières pages du « Dernier des Mohicans ». Chez les Russes c’est Gorki que je préfère. Très hard. J’ai rencontré Rimbaud, Baudelaire et Edgar Allan Poe au moment où j’attaquais ma formation de peintre. Dans le dessin j’avais la facture de Rodin … Mais ceci est une autre histoire …

Donc, Huysmans. Chez lui j’apprécie la froideur esthétique presque inhumaine. Plus tard j’ai retrouvé cela chez Nabokov. La fin de « Lolita » …

«Ma voiture épuisée est en piteux état. La dernière étape est la plus dure. Dans l’herbe d’un fossé je mourrai, Lolita. Et tout le reste est littérature. »

Voici également une liste de livres, donnée en 1958 dans l’interview publiée avec son premier disque :

- Sur une île déserte vous emporteriez…
- « Une vieille maîtresse » de Barbey d’Aurevilly, les poésies de Catulle, « Don Quichotte » de Cervantès, « Adolphe » de Benjamin Constant, « Les Contes fantastiques » de Poe, les contes de Grimm et de Perrault.

Gainsbourg était un poète bourgeois, issu de la tradition symboliste du 19ème siècle. François Mitterrand, le dernier président classique de l’histoire bourgeoise de la France, par conséquent un lettré de très haut niveau, avait bien compris cela. A la mort de Gainsbourg, il a ainsi pu dire :

« C’est notre Baudelaire, notre Apollinaire… Il éleva la chanson à la catégorie d’art. »

Ici, Mitterrand prouve sa culture titanesque. Si lui-même prétendait « changer la vie » (mot d’ordre de Rimbaud), il est issu de l’extrême-droite et il connaît parfaitement et la décadence narcissique dandy de Baudelaire, et celle nationaliste d’Apollinaire.

Rattacher Gainsbourg non pas à Rimbaud (pourtant une référence incontournable pour la gauche, y compris pour Gainsbourg) mais à Baudelaire et Apollinaire est juste, sans nul doute.

Il y a chez Gainsbourg la noirceur de Baudelaire et la frivolité d’Apollinaire. Ce qui est très fort ici est que Gainsbourg, au fond, le savait. Il considérait que la chanson était un « art mineur. » Dans sa dernière interview, il considère comme « orgueilleux » de prétendre avoir laissé une oeuvre qui restera ; il se considérait comme de bien peu d’importance par rapport à Rimbaud. Certaines oeuvres de lui seraient « pas dégueus », voilà tout.

Cette humilité est celle d’un artiste authentique. Tourmenté, il est vrai, et gangrené par la frivolité de la bourgeoisie, évidemment.

Mais il aura tenté de s’enfuir de ce carcan, par des provocations en série, des provocations non pas décadentes, mais littéralement grotesque. On devine cette dimension juive askhénaze lorsqu’on connaît sa blague : « Qui a coulé le titanic ? Iceberg, encore un juif! »

L’extrême-droite d’ailleurs le haïssait. L’auteur réactionnaire Marc-Edouard Nabe, très à la mode chez les réactionnaires aujourd’hui, avait écrit un « Serge Gainsbeurk » dans « L’Idiot International » (du 25 octobre 1989) où parlant de la mort prochaine de Gainsbourg, il expliquait dans un discours typiquement antisémite où la personne juive n’existe qu’à moitié et ne peut être « admiré » que par des ratés :

« Avec sa torve gueule de faux Soutine, il ne pouvait être pris en modèle que par les haineux de l’art, les rockers incultes et les exhibitionnistes de sensibleries. Alcoolique professionnel, simulateur, paumé, demi-chanteur, demi-mélodiste, demi-parolier, demi-provocateur, demi-incestueux, demi-barbu, demi-russe, demi-tout. »

A l’occasion de ces 20 ans, Le Figaro a publié un papier ultra-agressif, « Grandeur et décadence de Serge Gainsbourg » (18 février 2011), valant d’ailleurs à son auteur Nicolas Ungemuth une volée de bois-vert.

Rappelons justement que niveau antisémitisme, la reprise reggae de La Marseillaise (Aux armes et cætera) avait valu un article très connu dans Le Figaro Magazine (du 1er juin 1979) :

« Oh, de Lily Pons à Line Renaud, on ne compte pas les artistes lyriques ou de variétés ayant chanté La Marseillaise quand l’occasion s’en présentait. En revanche, la vomir ainsi – et je pense à un autre verbe moins châtié mais plus imagé -, la vomir ainsi par bribes éparses, jamais nous n’avions entendu cela.

Et encore, l’entendre est une chose. Mais le voir ! (…) Œil chassieux, barbe de trois jours, lippe dégoulinante, blouson savamment avachi, main au fond des poches. Bref, plus attentivement délabré, plus définitivement « crado » que jamais. (…)

Que l’on veuille bien m’excuser de dire aussi nettement les choses et de manquer peut-être à la plus élémentaire charité, mais quand je vois apparaître Serge Gainsbourg, je me sens devenir écologique. Comprenez par là que je me trouve aussitôt en état de défense contre une sorte de pollution ambiante qui me semble émaner spontanément de sa personne et de son oeuvre, comme de certains tuyaux d’échappement sous un tunnel routier. (…)

Et puis, il faut bien aborder, pour finir, l’aspect le plus délicat et qui n’est pas le moins grave de cette minable mais aussi de cette odieuse « chienlit ».

Beaucoup d’entre nous s’alarment, souvent à juste titre, de certaines résurgences, dans notre monde actuel, d’un antisémitisme que l’on était en droit de croire enseveli à jamais avec les six millions de martyrs envoyés à la mort par son incarnation la plus démoniaque.

Or, dans ce domaine de l’antisémitisme, chacun sait que, s’il y a des propagateurs, il peut y avoir aussi, hélas !, les provocateurs. (…) Il n’est évidemment pas un homme de bonne foi, qui songerait à associer cette parodie scandaleuse, même si elle est débile, de notre hymne national et le judaïsme de Gainsbourg. Mais ce ne sont pas précisément les hommes de bonne foi qui constituent les bataillons de l’antisémitisme. (…)

En dehors de la méprisable insulte au chant de notre patrie, ce mauvais coup dans le dos de ses coreligionnaires était-il vraiment le seul moyen que Serge Gainsbourg pût trouver pour relancer une carrière que l’on disait plutôt défaillante depuis quelque temps ? »

On a ici l’antisémitisme du début du 21ème siècle avant l’heure (comme avec Soral : les personnes juives provoquent l’antisémitisme, etc.). Gainsbourg aura, en raison de cette reprise, également eu à faire avec les militaires parachutistes, présents en force lors d’un concert à Strasbourg, dans un épisode connu où Gainsbourg s’en sort par une pirouette (chanter la version classique de la Marseillaise et s’enfuir avec un bras d’honneur).

Tout cela est révélateur : Gainsbourg bousculait la culture, refusait le statique, intégrant volontairement les formes nouvelles (reggae, funk…). Il était un producteur.

Gainsbourg a ainsi énormément composé, depuis les chansons jusqu’aux bandes-originales de film.

Entre un début totalement classique dans son approche de la chanson française (où ressort notamment Le Poinçonneur des Lilas), et une fin tendant au baroque le plus complet (avec la reprise hallucinée, funk et homo-érotique, de Mon légionnaire), Histoire de Melody Nelson ressort comme la construction la plus savante.

On ne sera nullement étonné que ce soit cette oeuvre qui, justement, ressemble le plus à un cours d’eau…

 http://www.hapoel.fr/2011/03/gainsbourg-dernier-vrai-poete-francais-de-la-periode-capitaliste/

Et pour finir, une des plus belles chansons de Gainsbourg, « Le Sable d’Israël » :


-Oui, je défendrai le sable d'Israël,
-La terre d'Israël, les enfants d'Israël;
-Quitte à mourir pour le sable d'Israël,
-La terre d'Israël, les enfants d'Israël;

-Je défendrai contre tout ennemi,
-Le sable et la terre, qui m'étaient promis

-je défendrai le sable d'Israël,
-Les villes d'Israël, le pays d'Israël;
-Quitte à mourir pour le sable d'Israël,
-Les villes d'Israël, le pays d'Israël;

-Tous les Goliaths venus des pyramides,
-Reculeront devant l'étoile de David.

-je défendrai le sable d'Israël,
-La terre d'Israël, les enfants d'Israël;
-Quitte à mourir pour le sable d'Israël,
-La terre d'Israël, les enfants d'Israël;

-Quitte à mourir pour le sable d'Israël,
-La terre d'Israël, les enfants d'Israël;

 http://www.youtube.com/watch?v=4fwlli4ofhM

 http://switzerland.indymedia.org/fr/2011/04/80880.shtml
 
  béatifique à Sion  
    Comparaison stupide... 2017-04-06 16:02    
  Nuit et brouillard, Potemkine et la montagne...sont des textes magnifiques. Gainsbourg est un géant (comme Dylan et Cohen). Jean Jacques GOLDMAN est un fabuleux interprète de l'air du temps, BARBARA est immortelle...etc...
Les opinions politiques, religieuses ou morales des artistes, ne comptent pas et, curieusement, les opinions ARTISTIQUES des artistes comptent encore moins. Rien ne nous oblige à JUGER, à CHOISIR...
Louis Ferdinand CELINE est un géant qui a sublimement écrit des choses abjectes et répugnantes (la forme compte plus que le contenu).

Il faut être tablard pour comparer l'excellent carré blanc sur fond blanc de MALEVITCH avec le vol de corbeaux au dessus du champ de blé de VAN GOGH... Il faut être un idéologue obtus pour se lancer dans une comparaison GAINSBOURG / FERRAT qui n'a strictement aucun sens.
 
  KRITIK  
    FAUX !!! 2017-04-06 16:43    
  François BERANGER est le seul auteur-compositeur-interprète qui a réussi à foutre "moissonneuse-batteuse-lieuse" dans une chanson et "phares d'une balayeuse qui racle la nuit toutes les saloperies" dans une autre chanson...
Tous les autres chanteurs sont nanifiés et ridiculisés si on les compare à ça !!!
Sauf peut être Vladimir VISSOTSKY et Matoub LOUNES.
 
  JUGE SUPREME  
    Les délires des « Juives et Juifs Révolutionnaires » 2017-04-06 23:21    
  L’UJFP : de caution juive à complice de l’antisémitisme

Voilà presqu’une semaine que s’est tenu, le mercredi 8 juillet au soir, le rassemblement de « totale solidarité » avec la librairie Résistances.

Rappelons que parmi les orateurs et oratrices invitéEs par la CAPJPO / Europalestine figuraient aussi bien le NPA, le PCF, le PG, les Verts, etc. que l’avocat de Blanrue, l’auteur du livre conspirationniste « Sarkozy, Israel et les Juifs ». Et que cet avocat est censé être (sauf démenti de sa part) l’avocat de Faurisson en septembre pour ses attaques antisémites au Zénith (à l’invitation de Dieudonné en décembre dernier).

Depuis que cette information a été révélée par l’Action Antifasciste le soir même du rassemblement, aucune réaction, aucune autocritique des organisations qui ont participé au rassemblement, alors que toute personne antifasciste savait bien que l’antisionisme d’Europalestine et de sa librairie étaient très poreux au complotisme et à l’antisémitisme qui va avec.

Mais pire encore, on retrouve parmi les signataires de l’appel à manifestation des organisations comme l’Union « Juive » Française pour la Paix (U"J"FP) ou bien Une Autre Voix « Juive » (UAV"J"). De plus, une personne de l’U"J"FP est également montée à la tribune vers le milieu du rassemblement, après le speech du représentant du P"C"F.
Qu’a dit cette réprésentante de l’U"J"FP ? Elle s’est d’abord affirmée comme juive, pour enchaîner immédiatement sur une phrase du type « toutes les personnes juives en France ne sont pas comme la LD"J" ».

Ce qui est clair, surtout quand des fascistes de la LD"J" s’attaquent à des livres à l’opposé de toutes nos traditions, mais qui reste néanmoins une blague sans fin pour toute personne assumant réellement son identité et sa culture juive !

Car quand on affirme de manière matérialiste que la minorité nationale juive en France n’a rien à voir avec l’État sioniste d’Israel, on n’a pas ce besoin pathétique de se justifier d’être d’origine juive, on n’a aucune haine de soi.

Et surtout, on ne se coince pas comme l’U"J"FP dans ce rôle infâme du « juif de service », de la « caution juive », de l’éternelle association autoproclamée juive qu’on invite pour se dédouaner des critiques de tolérance avec l’antisémitisme.
À quoi cela tient-il ?

Pour Hapoel, il saute aux yeux que l’U"J"FP ne représente qu’une frange d’intellectuels de gauche d’origine juive, totalement coupée de la communauté, totalement coupée des masses populaires juives.

Et pourquoi n’a-t-elle plus rien à voir avec les masses juives ?
Tout simplement car l’U"J"FP n’est pas révolutionnaire !
Par sa nature petite-bourgeoise, l’U"J"FP ne comprend pas et ne comprendra jamais que les masses populaires juives exigent la libération, en tant que partie du peuple, mais aussi car elles sont confrontées au quotidien à l’antisémitisme, question qui ne peut être résolue à notre époque que de manière révolutionnaire.

Seulement voilà, les masses n’intéressent pas l’U"J"FP, qui ne fait que se donner bonne conscience en se confinant dans un soutien tout à fait moraliste à la Palestine et au peuple palestinien (sans même dimension de libération nationale arabe).

Et à force de moralisme, à force de se couper de la communauté, à force de refuser la révolution en France comme dans la nation arabe, l’U"J"FP devait bien finir par participer à un rassemblement de solidarité avec une librairie bien peu regardante envers les thèses antisémites défendues dans certains livres qu’elle vend.

L’U"J"FP a trahi notre minorité nationale, en allant jusqu’à applaudir le futur avocat de Faurisson (jusqu’à nouvel ordre). Exactement comme toute l’extrême-gauche petite-bourgeoise bien républicaine qui ne veut rien qui dépasse, sauf à la limite par pur symbolisme.

Disons-le clairement : quand on se complaît dans son milieu académique moraliste de gauche, quand s’en fout de la libération du peuple et de la planète, on ne peut de toute façon pas voir qu’il n’y aura pas de révolution en France sans les masses juives et arabes.
Et on ne peut pas non plus voir que l’antisémitisme est actuellement en plein boom en France, parallèlement à l’aggravation de la crise capitaliste et à l’effondrement de la petite-bourgeoisie.

D’où la totale nullité de l’U"J"FP dès qu’il s’agit d’antifascisme, comme on a pu le voir avec la candidature de Dieudonné – Soral – Gouasmi aux européennes.

Ainsi, dans un communiqué bien tardif, l’U"J"FP avait qualifié Dieudonné de… « démagogue opportuniste » ! Et elle avait embrayé sur la Palestine et le sionisme, alors que la liste « antisioniste » n’avait strictement rien à voir.

Tomber dans ce piège grossier aurait pu prêter à rire, si seulement le courant fasciste représenté par Dieudonné ne menait pas une intense propagande antisémite…
Ce même communiqué se terminait par : « Nous n’avons rien de commun avec la droite antisémite. »

Certes. Mais avec la crise capitaliste, l’U"J"FP n’est pas prête de se sortir de la gauche antisémite en pleine décomposition !

Soyons clairs : Hapoel n’existerait pas si l’U"J"FP n’était pas tellement décevante, si l’U"J"FP accordait une quelconque valeur aux masses juives telles qu’elles sont.
C’est donc avec une certaine tristesse que nous affirmons aujourd’hui que l’U"J"FP s’est faite complice de l’antisémitisme, sans le moindre mot d’autocritique.
Et surtout, nous n’aimerions pas être à la place de l’U"J"FP quand les masses juives se libéreront, et demanderont des comptes aux traîtres.

Juif progressiste ! Juive progressiste !

Assume la révolution métisse et populaire !

Achevons ensemble l’extrême-gauche antisémite !

HaPoel HaAntifashisti, juillet 2009.

 http://punxforum.net/viewtopic.php?f=6&t=9745&start=30
 
  Pas de commissaires aux questions juives ici!  
    Ce qui emmerde les stals communautaristes de Hapoel 2017-04-07 12:56    
  Boycott Israël/ Place du Châtelet/ Paris

Le 1er avril 2017, un rassemblement s’est tenu place du Châtelet à Paris organisé par Capjpo-Europalestine.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, avait tout fait pour faire interdire cette initiative au prétexte que ce serait une manifestation “antisémite”!

Mais le rassemblement a tenu la place (le préfet de police ne l’avait pas interdit). C’est bien la preuve, s’il en fallait, que l’antisionisme n’a rien à voir avec de l’antisémitisme!

Il n’était pas facile de parvenir sur la place même, complètement encerclée par des dizaines de cars de police au plus près, comme dans un western où les chariots des colons de l’Ouest étasunien auraient été remplacés par les véhicules de la police nationale, et les manifestants pour le boycott d’Israël seraient les Indiens!

Plus loin, un second barrage de policiers, lourdement harnachés, ne laissait passer que les personnes déclarant vouloir manifester. Les sacs étaient contrôlés, mais pas les identités. Le seul accès se trouvait au coin du théâtre Sarah Bernhard.

Cette nasse, certes, protégeait les partisans du boycott de l’État- voyou des milices sionistes qui se tenaient sur le pourtour, mais, en même temps isolait la manifestation de la population parisienne. Cependant, la sono puissante aidant, les discours successifs, les slogans les chants pouvaient être entendus même loin vers la rue de Rivoli et les quais de la Seine.

Plusieurs centaine de personnes ont ainsi pu manifester de 14 à 17 h au grand dam de l’ambassade d’Israël et de ses supplétifs du CRIF.

 http://la-feuille-de-chou.fr/archives/95699
 
  Chou  
    d'où vient le coup ? 2017-04-07 19:14    
  des Juives et Juifs se déclarent publiquement "Révolutionnaires" et les trolls trollent ...  
  à qui profite le trollage anti révolutionnair  
    C'est comme le titre ! 2017-04-07 22:25    
  Communiqué des Juives et Juifs Révolutionnaires manif palestine du 1er Avril 2017


Nous sommes donc en face de Juives et Juifs (avec 2 J majuscules) révolutionnaires qui font une manif de soutien à la palestine (sans P majuscule ce que même mon correcteur d’orthographe me dit que c'est faux) un 1er avril.

Le poisson est cuit !
 
  pas Sion d'avril  
    Fêter Staline, c’est prendre parti 2017-04-07 22:26    
 

En ce 21 décembre, un spectre hante le monde : le spectre de Joseph Staline.

Car le nom de Staline a un caractère quasi magique : il rend hystériques tous les capitalistes.

Staline, c’est la détermination inébranlable à se libérer de ses chaînes, c’est la pureté d’acier de la classe ouvrière, c’est la clarté du communisme.

Et Staline, c’est la hantise des fascistes, qui ne peuvent oublier ce qu’a signifié Stalingrad.

Hapoel non plus n’oublie pas ce que signifie Stalingrad pour les populations traquées par les nazis. Le sens de Stalingrad c’est : vaincre pour vivre.

Aujourd’hui donc, nous célébrons le 130ème anniversaire de la naissance de Yossif Vissarionovitch Djougachvili, plus connu sous le nom de Jospeh Staline. En effet, « l’homme d’acier » est officiellement né le 21 décembre 1879 (mais en réalité le 18 décembre 1878…).

Voici donc un court extrait de l’hommage de Mao Zedong à Joseph Staline pour son 60ème anniversaire, en décembre 1939 alors que Staline était à la tête d’une URSS se préparant pour la guerre contre le nazisme :

« Fêter Staline, ce n’est pas une formalité. Fêter Staline, c’est prendre parti pour lui, pour son oeuvre, pour la victoire du socialisme, pour la voie qu’il indique à l’humanité, c’est se déclarer pour lui comme pour un ami très cher.

Car l’immense majorité des hommes vit aujourd’hui dans les souffrances, et elle ne peut s’en affranchir qu’en suivant la voie indiquée par Staline et avec son aide. »

Voilà des marques limpides de la sincérité révolutionnaire, très loin de tout « culte de la personnalité ».

Hapoel n’a jamais caché sa confiance en la voie de Staline, et cela dès le premier jour.

Mieux encore : Hapoel affirme qu’aucunE révolutionnaire ne doit avoir honte d’assumer la voie de Staline – et encore moins parmi la minorité juive !

Car la bataille pour la libération populaire, pour le développement démocratique des cultures juives, contre l’antisémitisme et le fascisme… tout cela passe par assumer les positions révolutionnaires et émancipatrices de l’URSS de Staline !

Pour nous, le nom de Staline est un critère de vérité : c’est là qu’on voit qui veut réellement en finir avec le vieux monde, et qui pense qu’il y a une autre alternative que Auschwitz ou Stalingrad.

 http://www.hapoel.fr/2009/12/anniversaire-staline/


 
  Hapoel  
    . 2017-04-08 01:38    
 
Communiqué des Juives et Juifs Révolutionnaires manif palestine du 1er Avril 2017

Ce samedi 1er avril a lieu un rassemblement contre la politique de la France à l'égard d'Israël. À l'initiative du collectif EuroPalestine, son mot d'ordre est : « Pour la séparation du CRIF et de l'État ». Ce slogan est loin d'être un simple appel à la solidarité avec le peuple palestinien, c'est un cas d'école d'antisémitisme. Le sous-entendu est clair : le CRIF – fédération d'institutions juives françaises – aurait un pouvoir décisionnaire et l'État leur rendrait des comptes. On s'inscrit ici dans la lignée des thèses complotistes de type « Protocole des Sages de Sion » attribuant aux Juif·ve·s un pouvoir global fantasmé.



Ce mot d'ordre implique également que le soutien français à la politique de l'État d'Israël procède d'une proximité avec la minorité nationale juive, plutôt que de ses intérêts économiques et politiques à faire alliance avec le gouvernement israélien. Là encore, on projette sur cette minorité nationale un pouvoir qu'elle n'a pas. Nous sommes opposé.e.s à l'orientation majoritaire du CRIF mais nous dénonçons toute critique antisémite du CRIF.

Au-delà de ce simple slogan, certains groupes signataires de l'appel incitent eux aussi à la circonspection. On y trouve notamment le PIR, qui n'a plus à être présenté, ainsi que le Cercle des Volontaires, un média au discours confusionniste, conspirationniste et antisémite, et qui compte parmi ses responsables Bruno Drweski, un défenseur du penseur négationniste Faurisson. On peut également rappeler les antécédents du groupe EuroPalestine lui-même, précédemment proche de Dieudonné.

Si cette alliance est aujourd'hui désavouée par Olivia Zemor, la présidente d'EuroPalestine, qui a dénoncé l'antisémitisme de l'humoriste, celle-ci ne rechigne en revanche pas à accorder des interviews au Cercle des Volontaires. Nous nous interrogeons sur l'implication de personnes et de groupes comme Christine Delphy ou la France Insoumise aux côtés de telles organisations. La rhétorique complotiste constitue l'un des principaux ressorts de l'antisémitisme et nous nous inquiétons vivement de sa pervasivité au sein du discours antiraciste et anticapitaliste.

Nous déplorons également que la seule opposition vocale à ce rassemblement émane du CRIF et de la LDJ. Nous nous refusons à choisir entre la solidarité avec l'extrême-droite, juive ou non, et la complicité avec l'antisémitisme, de droite ou de gauche. Nous ne laisserons pas à l'extrême-droite l'apanage de la lutte contre la haine anti-juive.

Au lieu de ça, nous défendons une gauche radicale qui ne tergiverse pas sur l'antisémitisme.

Nous combattons une logique de division qui profite directement à l'Etat et nuit à toutes les minorités



 https://www.facebook.com/Juives-et-juifs-r%C3%A9volutionnaires-795943817142066/
 
  .  
    Malgré les fachos d'Hapoel, la manif a eu lieu 2017-04-09 22:43    
  Boycott Israël/ Place du Châtelet/ Paris

Le 1er avril 2017, un rassemblement s’est tenu place du Châtelet à Paris organisé par Capjpo-Europalestine.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, avait tout fait pour faire interdire cette initiative au prétexte que ce serait une manifestation “antisémite”!

Mais le rassemblement a tenu la place (le préfet de police ne l’avait pas interdit). C’est bien la preuve, s’il en fallait, que l’antisionisme n’a rien à voir avec de l’antisémitisme!

Il n’était pas facile de parvenir sur la place même, complètement encerclée par des dizaines de cars de police au plus près, comme dans un western où les chariots des colons de l’Ouest étasunien auraient été remplacés par les véhicules de la police nationale, et les manifestants pour le boycott d’Israël seraient les Indiens!

Plus loin, un second barrage de policiers, lourdement harnachés, ne laissait passer que les personnes déclarant vouloir manifester. Les sacs étaient contrôlés, mais pas les identités. Le seul accès se trouvait au coin du théâtre Sarah Bernhard.

Cette nasse, certes, protégeait les partisans du boycott de l’État- voyou des milices sionistes qui se tenaient sur le pourtour, mais, en même temps isolait la manifestation de la population parisienne. Cependant, la sono puissante aidant, les discours successifs, les slogans les chants pouvaient être entendus même loin vers la rue de Rivoli et les quais de la Seine.

Plusieurs centaine de personnes ont ainsi pu manifester de 14 à 17 h au grand dam de l’ambassade d’Israël et de ses supplétifs du CRIF.

 http://la-feuille-de-chou.fr/archives/95699
 
  Pas de stals sur Indymedia !  
    ' 2017-04-10 05:40    
  (--------pour le troll disciple de Patlotch ---- Alain Gresh de contreattaque que vous citez en permanence est un stal' ----------------------------------)


Communiqué des Juives et Juifs Révolutionnaires manif palestine du 1er Avril 2017

Ce samedi 1er avril a lieu un rassemblement contre la politique de la France à l'égard d'Israël. À l'initiative du collectif EuroPalestine, son mot d'ordre est : « Pour la séparation du CRIF et de l'État ». Ce slogan est loin d'être un simple appel à la solidarité avec le peuple palestinien, c'est un cas d'école d'antisémitisme. Le sous-entendu est clair : le CRIF – fédération d'institutions juives françaises – aurait un pouvoir décisionnaire et l'État leur rendrait des comptes. On s'inscrit ici dans la lignée des thèses complotistes de type « Protocole des Sages de Sion » attribuant aux Juif·ve·s un pouvoir global fantasmé.



Ce mot d'ordre implique également que le soutien français à la politique de l'État d'Israël procède d'une proximité avec la minorité nationale juive, plutôt que de ses intérêts économiques et politiques à faire alliance avec le gouvernement israélien. Là encore, on projette sur cette minorité nationale un pouvoir qu'elle n'a pas. Nous sommes opposé.e.s à l'orientation majoritaire du CRIF mais nous dénonçons toute critique antisémite du CRIF.

Au-delà de ce simple slogan, certains groupes signataires de l'appel incitent eux aussi à la circonspection. On y trouve notamment le PIR, qui n'a plus à être présenté, ainsi que le Cercle des Volontaires, un média au discours confusionniste, conspirationniste et antisémite, et qui compte parmi ses responsables Bruno Drweski, un défenseur du penseur négationniste Faurisson. On peut également rappeler les antécédents du groupe EuroPalestine lui-même, précédemment proche de Dieudonné.

Si cette alliance est aujourd'hui désavouée par Olivia Zemor, la présidente d'EuroPalestine, qui a dénoncé l'antisémitisme de l'humoriste, celle-ci ne rechigne en revanche pas à accorder des interviews au Cercle des Volontaires. Nous nous interrogeons sur l'implication de personnes et de groupes comme Christine Delphy ou la France Insoumise aux côtés de telles organisations. La rhétorique complotiste constitue l'un des principaux ressorts de l'antisémitisme et nous nous inquiétons vivement de sa pervasivité au sein du discours antiraciste et anticapitaliste.

Nous déplorons également que la seule opposition vocale à ce rassemblement émane du CRIF et de la LDJ. Nous nous refusons à choisir entre la solidarité avec l'extrême-droite, juive ou non, et la complicité avec l'antisémitisme, de droite ou de gauche. Nous ne laisserons pas à l'extrême-droite l'apanage de la lutte contre la haine anti-juive.

Au lieu de ça, nous défendons une gauche radicale qui ne tergiverse pas sur l'antisémitisme.

Nous combattons une logique de division qui profite directement à l'Etat et nuit à toutes les minorités



 https://www.facebook.com/Juives-et-juifs-r%C3%A9volutionnaires-795943817142066/
 
  '  
    Des anarcho-staliniens sur Indymedia ? 2017-04-10 15:20    
  « Hapoel a cessé toute activité après une assez longue période consacrée à souhaiter les fêtes juives et à demander vengeance pour Ilan Halimi […] Hapoel n'était pas "bundiste", comme nous avions pu l'analyser "à l'emporte pièce" à l'époque, mais bien "SIONISTE MASQUÉ" dans le sillage de ses maîtres du 'p''c''mlm' et de leur totale ambigüité (logique quand le gourou est un ancien du Betar...) sur la question du sionisme, de la Palestine etc. etc. Ses anciens membres "zonent" désormais sur les réseaux sociaux en s'assumant "sionistes de gauche", expliquant que "le sionisme ne peut se résumer à l'actuel État d'Israël, à vrai dire il est même mort avec la naissance de celui-ci en 1948" (!!!), vomissant la (grande) majorité des antifascistes qui sont solidaires de la Palestine etc. etc. Une raison de la disparition du site pourrait d'ailleurs être le virage ouvertement "républicain" et "anti-communautariste" pris par le combat du 'p''c''mlm' contre l'antisémitisme (et l'antisionisme, et le "fondamentalisme" musulman, et autres "barbaries" face auxquelles il se veut le "gardien de la civilisation")... virage incompatible bien sûr avec un tel sionisme assumé. »

 http://servirlepeuple.over-blog.com/article-hapoel-ha-antifashisti-maoiste-ou-bundiste-38192497.html
 
  Plus jamais ça !  
    retourne sur facebook 2017-04-16 14:20    
  Des trolls- bloom sur indymédia qui "croivent" qu'existe quelquechose comme des " anarcho-staliniens "sur Indymedia




Misère
 
  bloom 1001  
    Eh, oui ! 2017-04-22 15:29    
  Les anarcho-sionisto-staliniens existent, on les a rencontrés !  
  Eh, oui !  
  > Ajouter un commentaire  
 
Prends l'information en mains
Text La femme eunuque
23-05-2017 06:59 - Patrice Faubert
Text Violence abiotique de l'économie
22-05-2017 06:05 - Patrice Faubert
Text STO Service du Travail Obligatoire
18-05-2017 05:44 - Patrice Faubert
Text Zoopharmacognosie ou animaux humains et non humains
15-05-2017 10:15 - Patrice Faubert
Text Paraphysique de l'anomie
11-05-2017 13:42 - Patrice Faubert
Text Bollose Inside demandez Sami AQNI Aka je fout ma merde
11-05-2017 12:39 - ALL FAFS ARE BASTARDS
Text Antispécisme et holisme contre réductionnisme
09-05-2017 06:03 - Patrice Faubert
Image Non, l’antiracisme politique n’est pas « racialiste » !
08-05-2017 14:13 - UJFP
9 commentaires
Text British Euro Secession Background Lesson
07-05-2017 05:51 - Omar Idom
Text Paraphysique de la surpopulation fascisante
03-05-2017 08:38 - Patrice Faubert
Text Votation des crimes contre l'humanité
01-05-2017 08:12 - Patrice Faubert
Text Votation des crimes contre l'humanité
01-05-2017 08:11 - Patrice Faubert
Text « Par un tour de passe-passe ». Entretien sur l’islamophobie
29-04-2017 00:52 - DDT21
4 commentaires
Image Non, l’antiracisme politique n’est pas « racialiste » !
28-04-2017 23:12 - antiasciste
Text Ils ont voté, et puis après ?
28-04-2017 06:21 - Patrice Faubert
Text Bob Dylan Announces "Noble Prize" Successor
25-04-2017 03:19 - Vernon Miller
Image Ni patrie, ni patron : seule la lutte paie !
24-04-2017 22:16 - la horde
Image Brisons la spirale du repli identitaire
24-04-2017 19:09 - crisoc
Text Sécurité de l'Etat
24-04-2017 06:08 - Patrice Faubert
Text Claude Guillon et le procès en appel de Jean-Marc Rouillan
23-04-2017 16:34 - Frank
4 commentaires
Text Zapping, surfing, flashes, clips
22-04-2017 09:16 - Patrice Faubert
Text A bas le politique
21-04-2017 11:22 - Assemblée autonome, Caen, Avril 2017 assembl
1 commentaire
Text Les élections du capital et du système
20-04-2017 06:25 - Patrice Faubert
Text Syrie : A qui profite le crime ?
19-04-2017 15:48 - Uri AVNERY
Text Tariq Ramadan & CAGE, asso islamiste et pro-djihad
17-04-2017 07:40 - Carla Parisi
7 commentaires
Image Syrie-Washington : Gaz et mensonges à tous les étages
14-04-2017 22:50 - Jacques-Marie BOURGET
4 commentaires
Text Le culte de la charogne
10-04-2017 09:47 - Patrice Faubert
1 commentaire
Text CA NOUS TAPE SUR L’ANTI-SYSTÈME !!!
10-04-2017 03:19 - O . C . L Boulogne sur Mer, le 17 Mars 2017
Text Les collabos de cette société de fichage ont des noms et des
09-04-2017 23:58 - anonyme
Image De la Shoah aux Femmes en noir d’Israël
09-04-2017 22:57 - Christine Chaumeau
3 commentaires
Text Pour en finir avec l’illusion de la démocratie
09-04-2017 20:40 - * lechatnoiremeutier.noblogs.org *
Text Paraphysique du fricotage
08-04-2017 20:04 - Patrice Faubert
Text PARIS - 22 AVRIL 2017
08-04-2017 18:09 - Activiste
5 commentaires
Text Paraphysique des indymedia, préface de Jcques
07-04-2017 09:45 - Patrice Faubert
2 commentaires
Text Sur "à nos amis "
06-04-2017 06:37 - carbureblog.com/
Text Paraphysique de la réaction
05-04-2017 16:01 - Patrice Faubert
Text Communiqué des Juives et Juifs Révolutionnaires manif pales
04-04-2017 19:44 - Juives et Juifs Révolutionnaires
31 commentaires
Text Biomimétisme techno-indusytriel...
03-04-2017 06:00 - Faubert Patrice
1 commentaire
Image Féminisme décolonial et intersectionnalité
03-04-2017 04:06 - - Zones subversives
16 commentaires
Text [Suisse] L’accueil des personnes en exil devient un bizness
01-04-2017 23:13 - Collectif autonome D
1 commentaire
Text LE PROBLÈME C’EST LA FRONTIÈRE – MOBILISATION INTERNATIONALE
01-04-2017 22:59 - /
Text Crève SECURITAS
01-04-2017 21:07 - /
Text à la "Marche pour la Justice et la Dignité"
01-04-2017 18:49 - La rédaction
27 commentaires
Text Élection présidentielle et sentimentalisme
01-04-2017 18:17 - p a
Image Génération de juifs américains contre Trump et Netanyahou !
01-04-2017 17:05 - Yorgos Mitralias
Text Coquecigrues politiciennes
01-04-2017 08:09 - Patrice Faubert
2 commentaires
Image Près de 50 ans de lutte contre les inégalités
31-03-2017 10:54 - Copain
1 commentaire
Text Les vedettes spectaculaires
30-03-2017 05:32 - Patrice Faubert
Text Quels enfants sont-ils laissés à ce monde ?
29-03-2017 17:44 - bulletin Négatif
7 commentaires
Text ÉLECTIONS, PIÈGE À… ANTI-ÉLECTORALISTES !? Adresse aux révol
29-03-2017 17:20 - ecso
2 commentaires
>> Archives newswire <<